RDC-UE : l’expulsion de Bart OUVRY sanctionne le comportement répréhensible de l’UE (She OKITUNDU)

Mis en ligne Jeudi 27 décembre 2018 - 22:14
she_okitundu_leonard

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC), a annoncé, jeudi 27 décembre 2018, sa décision expulsant l'Ambassadeur de l'Union Européenne (UE) en RDC, le belge Bart OUVRY.

Selon le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Etrangères, Léonard SHE OKITUNDU, cette décision s’inscrit dans le cadre de la réciprocité en rapport avec le récent renouvellement des sanctions de l'UE contre des responsables congolais, dont Emmanuel RAMAZANI SHADARY, candidat du Front Commun pour le Congo (FCC) à la présidentielle du 30 décembre 2018.

La décision d’expulser le Représentant de l’UE « n’est qu’une série de mesures qui seront annoncées au fur et à mesure », a prévenu SHE OKITUNDU à travers un communiqué.

Pour lui, « ces sanctions violent le Droit international et portent atteinte aux droits fondamentaux des personnalités concernées, au point qu'elles ont été condamnées par les instances régionales et sous-régionales du Continent Africain », a-t-il souligné.

La décision pris par le Gouvernement congolais sanctionne le comportement répréhensible de l'intéressé (UE), a ajouté le diplomate congolais.