18 pécheurs Congolais arrêtés par la marine Ougandaise pour non respect des limites des États

Mis en ligne Lundi 9 septembre 2019 - 10:22
hjgv

Le week-end dernier, dix-huit pécheurs Congolais ont été interpellés par la marine Ougandaise. Selon Pascal MUKO, directeur de la coopérative de Virunga, ces dernières arrestations portent à 140 le nombres des pécheurs Congolais détenus en Ouganda. Parmi ces 140 citoyens Congolais 105 ont été condamnés par la Justice Ougandaise pour non respect des frontières entre États.

Pascal MUKO invite les pécheurs de cette partie du pays à plus de prudence afin d’éviter de violer les frontières lacustres entre la RDC et l’Ouganda. « J’appelle les pêcheurs à respecter les limites des États », a-t-il dit avant de souligner la nécessité de l’implication des autorités Congolaises dans la délimitation claire et précise des frontières sur le Lac Édouard.

« Nous lançons un appel aux autorités du Pays pour que la réglementation de la pêche au niveau du lac Édouard soit effective. Cette réglementation doit aller dans les sens de la diminution du nombre des pêcheurs, de la diminution du nombre de pêcheries et de la diminution du nombre de filets pour que ceux-là qui peuvent être acceptés comme pêcheurs puissent trouver accès d’espace où exercer leurs activités. Et le troisième message que je peux apporter c’est la collaboration entre la RDC et l’Ouganda en cette matière de pêche », a souligné le directeur de la coopérative de Virunga.