Lancement de la ZLEC : pour le Président Félix TSHISEKEDI, la sécurité est l'étape prioritaire avant l'effectivité du projet

Mis en ligne Mardi 9 juillet 2019 - 15:41
Au sommet de l'UA

Le Président de la République, Félix TSHISEKEDI a participé au lancement officiellement de la zone de libre-échange continentale (ZLEC).

Ce lancement a eu lieu le dimanche 7 juillet dernier au sommet extraordinaire de l'Union Africaine qui s'est tenu à Niamey au Niger.

54 Etats africains pays dont la RDC ont déjà signé l’accord de ce projet qui devra permettre la création d’un marché de plus d’un milliard deux cents millions de personnes, avec un produit brut combiné de plus de trois mille milliards de dollars américains. 

Mais pour le Chef de l'État congolais, Il faut d’abord pacifier tout le continent  avant de passer à l'effectivité de la Zone de libre-échange. « Mettre hors d’état de nuire toutes les bandes armées et mettre fin à tous les conflits interéthniques», a-t-il déclaré.
 
A l' en croire, la sécurité est l’étape prioritaire avant la mise en place de la ZLEC.

La ZLEC regroupe le marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA), la communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), l'union du Maghreb arabe et la communauté des États sahélo-sahariens, la communauté d'Afrique de l'Est (CAE), la communauté de développement d'Afrique australe (SADC) et la communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC).