Martin FAYULU persiste et signe : pas de machine à voter lors des élections du 23 décembre

Mis en ligne Jeudi 6 décembre 2018 - 15:48
Mafa

Le candidat de la coalition "LAMUKA", Martin FAYULU est en campagne depuis mardi 05 décembre à l’Est du pays. Lors de son meeting à Beni, le candidat FAYULU a lancé une campagne de sensibilisation contre la machine à voter qu’il considère comme étant une « machine à tricher ». A la population venue l’écouter, FAYULU conseille ceci :

« Au 23 décembre, demandez les bulletins de vote. S’il n’y a pas de bulletins de vote, il n’y a pas de vote non plus. S’il n’y a pas de bulletins, nous n’allons pas nous entendre avec NANGAA ». Le reporter d’ACTUALITE.CD sur place à Beni explique que pour le candidat de la coalition "LAMUKA", la machine à voter n’a aucune base légale : « la machine à voter est contre la loi. C’est-à-dire que tout le monde demande les élections à la date du 23 décembre, mais qu’ils viennent avec des papiers ».

Pour Martin FAYULU et ses pairs de "LAMUKA", la machine à voter est un stratagème élaboré pour favoriser la victoire d’un seul candidat à savoir Emmanuel RAMAZANI SHADARY, candidat du FCC. La population devrait se mobiliser pour faire barrage à ce stratagème : « ne donnez à personne la chance de voler notre élection, ne donnez pas la chance à SHADARY de voler notre élection à cause de la machine à voter ».