Elections 2018 : Le report de la publication des résultats par la CENI se justifie au regard de la grandeur du pays.

Mis en ligne Mardi 8 janvier 2019 - 18:06
La population de SAKE, le jour du vote

Le Front commun pour le Congo (FCC), qui soutient la candidature d’Emmanuel Ramazani à la présidentielle 2018, estime que le report de la publication des résultats par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) est justifié au regard de la grandeur du pays et surtout au manque d’infrastructures.

D’après Gilbert Muhika, chef de la Centrale électorale de la Majorité présidentielle, seule la CENI, a le pouvoir constitutionnel d’organiser les élections. Cette institution d’appui à la Démocratie a le droit de publier les résultats dans le temps qui lui convient.  

Par ailleurs, le président de la commission d’intégrité et médiation électorale (CIME) a déclaré le dimanche dernier que « la loi n'autorise qu'à la CENI de publier les résultats. Il n’appartient pas à qui que ce soit, par respect aux institutions, de publier les tendances ou les résultats », a affirmé Delphin Elebe Kapalay. C’était à l’issue de la rencontre à Kinshasa, entre le président Joseph Kabila, et les chefs des confessions religieuses membres de la CIME.

En attendant les résultats de la CENI, la CIME appelle les Congolais au calme et à la sérénité, de sauvegarder la paix et les acquis de la République.