RDC: Après la scène immorale au Kongo Central, le FCC demande au Gouverneur et Vice-Gouverneur de démissionner immédiatement

Mis en ligne Samedi 31 août 2019 - 19:52
Les membres du FCC

Les membres de la conférence des présidents de regroupements et partis du Front Commun pour le Congo (FCC) condamnent le scandale sexuel qui a secoué la province du Kongo-Central. Cette scène immorale a également choqué tous les congolais, car la vidéo a fait le tour du monde à travers les réseaux sociaux et certains médias.

Ils l'ont fait savoir à travers la déclaration lue, ce samedi 31 décembre 2019, par le Chef du Regroupement politique RIA, Michel BONGONGO, au cours de la rencontre présidée par Néhémie MWILANYA WILONDJA, Coordonnateur national du FCC.

G

« A dater de ce jour, le Front Commun pour le Congo a retiré totalement sa confiance et son soutien politique au Gouverneur et Vice-Gouverneur du Kongo-Central. Par conséquent, le FCC demande aux concernés de présenter immédiatement leurs démissions», a déclaré Michel BONGNGO.

G

Par ailleurs, la plateforme politique chère au Président de la République honoraire, a réaffirmé sa détermination à combattre les antivaleurs sous toutes ses formes conformément à la vision de son Autorité Morale, Joseph KABILA KABANGE.

Rappelons que la semaine dernière, les images du Vice-gouverneur de la province du Kongo-Central ont circulé sur les réseaux sociaux, le montrant en petite tenue, dans la résidence de Mimie MUYILA, Assistante du Gouverneur. Cette dernière l'accusait de viol devant des agents de sécurité.