La coalition FCC-CACH demande une forte concentration des forces de la Monusco dans les zones à forte insécurité

Mis en ligne Mardi 3 septembre 2019 - 10:39
Néhémie Mwilanya Wilondja, Coordonnateur National du FCC et Jean-Marc Kabund, Coordonnateur de CACH

Jean-Marc KABUND et Néhémie MWILANYA ont été reçus par Antonio GUTERRES, le Secrétaire Général de l’ONU le lundi 02 septembre 2019.

Dans leurs échanges, les coordonnateurs de la coalition FCC-CACH ont demandé le redimensionnement des forces militaires de la Monusco sur terrain et plus surtout dans la région de Beni infestée par les rebelles d’Allied democratic forces (ADF).

« Nous avons demandé à ce que la Monusco puisse être efficace sur terrain, nous n’avons pas mis des gants pour dire que le résultat n’est pas tellement efficace. Notre peuple pense que c’est très mitigé. Nous avons demandé à ce qu’il y ait redimensionnement des forces de la Monusco et qu’il y ait une forte concentration dans des contrées où l’insécurité se fait sentir. Nous avons été très heureux de voir que la communauté internationale incarnée par le SG de l’ONU reconnaisse que le phénomène ADF est une menace universelle et que c’était une bande des terroristes. Cela nécessitait un regard plus accru de la communauté internationale », a dit Jean-Marc KABUND au sortir à l’issu de leur échange avec le chef de l’ONU.