Ebola : 5500 cas suivies en Ituri et au Nord-Kivu

Mis en ligne Jeudi 8 novembre 2018 - 16:48

Le Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a indiqué, au cours d’une conférence de presse, tenue jeudi 8 novembre 2018, à Kinshasa, que 5 500 personnes sont suivies au Nord-Kivu et en Ituri dans le cadre de la campagne de lutte contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola.

Pour la région de l’Ituri, 308 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dont 273 confirmés.
Bien qu’il y est constaté une baisse en ce qui concerne le nombre de cas, la fin de l’épidémie est encore loin. Mr Tedros fait remarquer qu’il y a trois principaux défis à relever sur le plan de la riposte : la sécurité, la méfiance de la communauté et la densité de la population.

Par ailleurs, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus s’est réjouit de la mission conjointe effectuée sur terrain par son organisation et le secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des opérations de maintien de la paix.

 « C’est une mission historique. C’est la première fois que mon organisation et le Secrétaire général adjoint des Nations Unies chargé des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, étions venus pour faire l’évaluation sur terrain. C’était aussi pour montrer que les agences de l’ONU sont unies dans l’action sur terrain »,  a t-il ajouté.