Lutte contre Ebola : Lancement du laboratoire d’analyse à Bunia

Mis en ligne Jeudi 8 novembre 2018 - 14:25

Les activités du laboratoire médical de test d’Ebola et du Centre de traitement des cas suspects ou confirmés de cette maladie en Ituri ont été lancées mardi 6 novembre à l’hôpital général de référence de Bunia.

Ce laboratoire est le deuxième du genre dans la province de l’Ituri, après celui de Tchomia. 

Selon le médecin chargé de ce programme à l’OMS en Ituri, Freddy Banza, ce centre est constitué des cellules d’accueil des patients, de huit chambres d’hébergement des malades, des latrines pour hommes et pour femmes, d’une buanderie, d’une morgue et de plusieurs autres espaces réservés pour divers services.

« La construction de ce centre et l’ouverture d’un laboratoire est dû au trafic intense entre l’Ituri et la province voisine Nord-Kivu, où la maladie s’était déclarée en premier », a expliqué Freddy Banza.

D’après le gouverneur intérimaire de l’Ituri, Pacifique Keta, ce nouveau laboratoire va permettre désormais de vite diagnostiquer des cas suspects d’Ebola. Et aussi de prendre immédiatement en charge les malades qui présentent des symptômes de ce virus.

Pacifique Keta pense que la création de cette unité vise à parer à tout cas suspect ou confirmé qui pourra surgir. « Il fallait des structures d’isolement. Nous avons maintenant le labo ; puisqu’il y a quelques temps, il fallait attendre deux à trois jours avant qu’on ne puisse avoir les résultats d’analyse des échantillons prélevés sur les malades », s’est-il réjouit.

Signalons que les travaux de construction de centre de traitement des malades d’Ebola, exécuté par l’ONG MSF-Suisse, ont duré trois semaines.