Nord-Kivu: 17 morts dans une double attaque des ADF à Beni

Mis en ligne Vendredi 7 décembre 2018 - 16:08
ADF

Dix-sept personnes ont été tuées lors d’une double attaque des rebelles présumés de forces démocratiques alliées, ADF, dans la province du Nord-Kivu.

La première attaque est intervenue à Nyaleke, rive droite, à Mamoma près de la route Beni-Kasindi, jeudi 06 décembre tôt dans la matinée. Selon les sources locales, douze personnes ont été tuées par armes blanches.

Dans la nuit de ce même jeudi à vendredi, les assaillants ont de nouveau attaqué le quartier Rwangoma dans la cellule Menga. Cette deuxième attaque a fait un bilan de cinq morts.

 Après ce massacre, la tension est montée à Païda et dans la partie Est de Rwangoma.

Rappelons que ces deux dernières semaines, les Forces armées de la RDC ont mené des offensives contre les rebelles présumés ADF. Grace à ces opérations, ils ont pu reprendre Kididiwe, une des positions stratégiques de ces rebelles.