RDC : IFASIC en grève

Mis en ligne Mardi 12 mars 2019 - 12:53
IFASIC

Le personnel scientifique, académique et administratif de l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication, « IFASIC », a entamé lundi 11 mars 2019, un mouvement de grève.

La principale revendication de ce mouvement de grève reste "un manque à gagner". Une mesure, qui serait selon Adélard MAMPUYA OBUL’OKWESS, membre du syndicat des professeurs, la cause d'énormes pertes au niveau du budget de l'Institut.

 « Il y a un impact, c’est-à-dire, si on avait commencé et que l’étudiant avait payé au taux par exemple de 1600 et qu’il commence à payer au taux de 920, il y a un impact dans le budget, c’est ce qu’on appelle le manque à gagner de l’année dernière, l’Etat avait dit qu’on ne s’inquiète pas, qu’il va prendre en change ce manque à gagner, cela n’a jamais été fait, jusqu’à ce qu’à l’Unikin il y a eu mort d’hommes. Et suite à cela, l’Etat a payé un mois seulement à l’Unikin », a évoque OBUL'OKWESS.

Pour la même source, cette grève qui a débuté depuis le mois de septembre 2017 est entrée dans sa partie radicale. « Nous n’allons pas travailler pas travailler jusqu’à ce que l’Etat va  payer ce qu’il a promis de payer »,a-t-il martelé.

Les étudiants de l’IFASIC quant à eux, ne craignent que cette grève impacte négativement le calendrier académique.

« C'est un danger pour nous, les étudiants. Parce qu'on vient de boucler la mi-session, il n'y a pas longtemps. Alors il faudrait maintenant commencer les cours conformément à l'horaire. Mais comme ils commencent déjà avec de grève comme ça, nous pensions que nous ne pourrions même pas achever la moitié de notre programme. Ça nous pénalise. Il faut que le Chef de l'Etat intervienne en faveur de revendications de professeurs pour que la grève ne dure pas longtemps », demande un étudiant de cet institut.