Lutte contre Ebola: L’aéroport de Goma désormais sous surveillance permanente

Mis en ligne Vendredi 19 juillet 2019 - 11:10
Ebola

Le Ministère de la Santé a décidé de mettre l’aéroport de Goma sous surveillance permanente depuis ce jeudi 18 juillet. Ceci en vue d’empêcher la propagation du virus Ebola en filtrant les entrées dans la ville et en renvoyant les cas suspects vers leurs zones de santé d’origine.   

Le communiqué du Ministère de la santé explique que les équipes de surveillance travaille d’arrache pieds en vue de retrouver toutes les personnes ayant été en contact avec des cas suspects. C’est grâce au travail de ces équipes que les personnes en contact avec le pasteur décédé mardi ont été retrouvées.

A ce jour, le Ministère a déjà installé près de 80 points de contrôles sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu et ses environs.

L’épidémie d’Ebola en République Démocratique du Congo a été déclarée urgence sanitaire mondiale, mercredi 17 juillet dernier par l’Organisation Mondiale de la Santé OMS. Cette prise en compte d’Ebola comme urgence sanitaire mondiale intervient après qu’un cas suspect ait été détecté à Goma. La ville de Goma qui compte près d’un million d’habitants est un véritable carrefour dans la région des Grands lacs. Son aéroport accueille quotidiennement des passagers venus de Kinshasa, Kigali, Addis Abeba et d’autres métropoles de l’Afrique de l’Est.